Photo d'en-tete
Imprimer l'article

Le Mot du Maire

Mobilisons nous pour sauver notre environnement.

Si le projet de loi agriculture et alimentation, voté par l'Assemblée Nationale le 30 mai 2018, apporte peut être une réponse aux revendications des agriculteurs sur le plan économique ; il est loin de répondre aux attentes environnementales et au programme sur lequel notre Président s'est fait élire. Le rejet des amendements pour l'interdiction du glyphosate d'ici 2020, pour l'interdiction des publicités pour l'alimentation transformée, pour la suppression de l'élevage hors sol de poules pondeuses et en cages, pour la suppression d'un certain nombre de pratiques favorisant le bien être animal ou encore pour l'interdiction de l'épandage des pesticides à proximité des lieux de vie… est pour ma part une honte pour nos parlementaires. Ce rejet des amendements interpelle sur le sérieux de ces députés d'ailleurs très peu présents dans l'hémicycle pour l'étude de ce projet de loi.

Pourtant, chaque jour de nouvelles alertes des scientifiques nous mettent en garde sur les conséquences de notre modèle économique mondial : pollution de l'eau, de l'air, des océans, qui ont des conséquences déjà catastrophiques, telles que la disparition progressive des insectes, des abeilles, des vers de terres, puis des oiseaux, des poissons…

Le constat devient banal : il n'y aura pas de solution, pas d'espoir tant que la vision de l'avenir de l'humanité sera soumise aux intérêts particuliers des États ou des multinationales. Et, c'est aussi banal d'affirmer que ce sont dans les pays riches que l'on pollue et gaspille de plus en plus, et que tout cela se fait au dépend des plus déshérités.

Alors, face à l'égoïsme et à l'impuissance de nos gouvernants, face à la banalisation des prémices des fléaux qui nous attendent, c'est un esprit de solidarité citoyen qu'il nous faut développer à tous les niveaux, individuel et collectif, local et planétaire, chacun selon ses moyens et ses capacités.

Nous devons tous réagir ! Nouvoitou possède encore aujourd'hui ces richesses que sont la solidarité, le respect de son environnement et de sa ruralité, la capacité d'un développement maîtrisé, l'attachement à notre commune et à son patrimoine… ensemble de valeurs pour lesquelles la préservation doit être au centre de nos préoccupations.

Alors, ensemble, écoles, associations, monde économique, citoyens, nous devons à notre échelle nous investir pour apporter notre contribution à la sauvegarde de notre environnement. Nous travaillons dans cet esprit sur un projet en vue de mobiliser dès la rentrée 2018 l'ensemble des citoyens sensibilisés par la préservation durable de notre espace de vie, sous la forme d'un atelier Agenda 21. Les objectifs et la méthode de travail proposés seront présentés lors d'un prochain Écho des Moulins.

Je ne doute pas que la mobilisation soit forte sur notre commune. L'avenir de notre modèle sociétal et de notre avenir en général ne peut plus être l'otage du profit à tout prix. Ne soyons pas de ceux qui porterons la responsabilité d'avoir par l'inaction contribués à soutenir une politique des profits dévastatrice pour notre planète, privant ainsi nos enfants de leur futur.

Bien cordialement,

Jean-Marc Legagneur, Maire