Le mot du maire

La France aurait-elle perdu ses valeurs républicaines ?

  • Divers

Comme toujours en période de crise, la recherche de boucs émissaires poursuit son travail de destruction. On dénonce violemment les élites ou ce que l'on nomme ainsi, on maudit l'Europe, on exècre la mondialisation, on fait du rejet de l'immigration la nouvelle grande cause nationale. À ce stade, certains partis sont à l'oeuvre dans leur champ de prédilection habituel, rien d'exceptionnel. Mais lorsque l'on constate que des ténors de la politique alors très éloignés de cet extrémisme, sont atteints par cette contagion, cela interpelle et inquiète !

Sommes-nous seulement dans une posture préélectorale ou sommes-nous devant une dégradation radicale des valeurs fondamentales de la république portée par des candidats avides de reconnaissance et de pouvoir ?

Le plus frappant relève cependant du sociétal. L'immigration : voilà l'ennemie, c'est ce que ne cessent de clamer certains et de marteler les autres.

Au coeur de cette immigration désormais rejetée, il y a, bien entendu, le musulman et l'Islam, obsessions devenues une hantise d'une grosse partie de l'électorat populaire, celui qui cohabite avec les nouveaux venus, toutes tendances politiques confondues.

Que devient la France, terre d'accueil et si riche de ses immigrés qui nous ont tant apporté ?

Où sont les intellectuels ? Où sont les philosophes ? Ces Lumières qui nous enseignaient ces utopies, qui nous donnaient l'espoir en une vie meilleure ? Qui est désormais porteur de cet humanisme, qui a construit la France d'aujourd'hui, où sont ces partis, ces syndicats dont la défense du plus démuni était le fil conducteur d'un engagement sans contrepartie ?

L'heure n'est pas au repli mais à la rencontre, à l'échange et à l'enrichissement mutuel. Qu'on le veuille ou non, les peuples sont inters-dépendants et seuls la solidarité et le partage des richesses et des ressources nous permettront d'envisager un avenir serein pour l'humanité.

Pour cette nouvelle année, je souhaite à toutes les Nouvoitouciennes et à tous les Nouvoitouciens, bonheur, prospérité et santé. Je souhaite que notre commune soit exemplaire par son investissement citoyen, sa capacité d'accueil et d'intégration et que chacun puisse s'épanouir selon ses aspirations.

Jean-Marc LEGAGNEUR

Maire de Nouvoitou

Vice-président de Rennes Métropole en charge du commerce de l'artisanat et des zones d'activité

Retourner à la liste