Le mot du maire

À chacun sa responsabilité

  • Divers

Afin de protéger les vies de leur population et de permettre une reprise pérenne de l'économie, les États ont dépensé des milliards d'argent public pour financer la recherche d'un vaccin contre la Covid-19.

Plusieurs vaccins sont désormais disponibles et dans plusieurs pays les campagnes de vaccination démarrent progressivement. Il s'agit d'une bonne nouvelle pour la science et l'humanité.

Il importe que ces différents vaccins soient mis à la disposition de toutes celles et tous ceux qui en ont besoin, quels que soient leur nationalité ou leurs moyens financiers.

Les États, leurs dirigeants ou les laboratoires pharmaceutiques qui favoriseraient les catégories les plus favorisées feraient une erreur historique dont les conséquences ne seraient que d'accentuer les conflits entre pays déshérités et pays riches et qui plus est en aucun cas une telle politique ne viendrait arrêter cette pandémie.

Celle-ci se terminera lorsque tout le monde aura accès à un vaccin, à commencer par les populations les plus vulnérables, où qu'elles vivent. Une planification temporelle devra au niveau mondial associer ces exigences avec les capacités de production adéquates.

Nous avons l'occasion de créer une nouvelle donne en plaçant l'équité au centre de la réponse à la Covid-19 et en faisant du vaccin un bien public mondial. En sommes-nous capables...

La France déplore à ce jour plus de 65 000 décès. Sur le plan mondial nous sommes proches de 2 millions de morts. Comme chacun le sait, cette pandémie touche tous les pays et nous ne sommes pas prêts d'en voir la fin quand bien même une organisation et une gouvernance internationale drastique seraient mises en place.

De fait, la décision de se faire vacciner ou pas prend tout son sens et l'absence d'une obligation pour tous ou pour certaines catégories nous amène à responsabilité individuelle. Le fait de reporter ou de refuser ce vaccin met-il ma santé et ma vie en péril ? Cette décision peut-elle également être dangereuse pour la santé de mon entourage ? Ou alors est-ce que je prends un risque pour ma santé si je me fais vacciner ?

Au pays de Pasteur, chacun connaît les bénéfices apportés par la vaccination, et combien de maladies mortelles ont pu être éradiquées. La raison et la sagesse devront l'emporter, l'enjeu n'est pas individuel car il s'agit de la sauvegarde de l'humanité et de la préservation de notre mode de vie.

Bien cordialement,

Jean-Marc LEGAGNEUR.

Retourner à la liste