Inscription

Depuis le 1er janvier 2019, les modalités de gestion des listes électorales ont évolué. Les démarches d’inscription des électeurs sont simplifiées et la fiabilité des listes électorales améliorée.
Cette évolution est associée à la mise en place d’un répertoire électoral unique (REU) et permanent dont la tenue est confiée à l’INSEE.
Les demandes d'inscription sur les listes électorales sont reçues toute l'année.

Demande d'inscription 

Conditions

Pour pouvoir être inscrit sur les listes électorales de la commune et participer à tous les scrutins, il faut :

  • être de nationalité française
  • Prouver son domicile ou sa résidence sur la commune, soit sa qualité de contribuable sur la commune, soit sa qualité de gérant ou d’associé majoritaire ou unique d’une société sur la commune.
  • Avoir 18 ans ou devenir majeur au plus tard la veille du jour d’un scrutin,

Comment faire ma demande ?

Pièces justificatives demandées

  • une pièce d’identité en cours de validité ou expirée depuis moins de 5 ans, justifiant de la nationalité française ou d’un pays membre de l’Union européenne
  • un justificatif de domicile au nom du demandeur datant moins de 3 mois (facture d’eau, d’électricité, de téléphone, quittance de loyer non manuscrite, bulletin de salaire…)
  • le formulaire Cerfa n°12669*01 dûment rempli

Inscription automatique pour les jeunes majeurs

Lorsque vous atteignez 18 ans, vous êtes inscrit automatiquement dès lors que vous avez effectué votre recensement citoyen à l’âge de 16 ans et n’avez pas changé d’adresse. Si vous avez procédé à votre recensement tardivement, si vous avez déménagé depuis celui-ci, vous devez vous inscrire sur les listes électorales de votre commune.

Français établis hors de France

Attention ! Suppression de la double inscription pour les Français établis hors de France. 

Depuis le 1er janvier 2019, les Français établis hors de France ne pourront plus être inscrits simultanément sur une liste électorale consulaire (pour les scrutins nationaux) et sur une liste électorale d’une commune française (pour voter aux municipales, départementales, régionales).

Jusqu’au 31 mars 2019, ils doivent choisir la liste sur laquelle ils souhaitent demeurer inscrits.  À défaut, ils seront radiés systématiquement de la liste électorale communale et resteront donc inscrits sur la liste consulaire, même si l’électeur s’est inscrit récemment sur la liste électorale d’une commune française.